Allongée sur le futon, elle étudie. Il n’y a pas beaucoup de lumière dans le salon; les stores sont tirés. Elle a les cheveux mi-longs, comme Miou-Miou dans Les Valseuses. Elle les gardera comme ça jusqu’à sa première grossesse. Il est assis près d’elle. Il lui masse la plante des pieds et la regarde lire. Chacun a mis sur ses épaules une couverture de laine. Bientôt, il faudra chauffer. À la radio, on annonce de la pluie pour la fin de la journée.

Publicités
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s