Le café coule dans le percolateur. Près du lavabo, une femme coupe un pamplemousse et une mangue. Elle sépare chaque quartier, contourne le noyau. Elle porte une chemise de nuit et un peignoir bleu clair. Sur sa jambe droite, de vilains bleus attrapés en tombant dans les escaliers. Un bol de gruau tourne dans le micro-onde. Le couvert est mis pour deux. Sous les verres renversés ont été distribuées les différentes capsules de zinc, vitamine A, calcium. Un cadre contenant plusieurs photographies est posé à l’autre extrémité de la table. Certaines photos sont veilles, carrées et mates comme l’étaient les photographies d’il y a soixante ans; d’autres sont plus récentes. Toutes me rappellent les visages de ceux qui ne sont plus.

Publicités
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s