Nous avons été pique-niquer au Great Falls Park pour une dernière fois, parce que, demain, je pars pour Montréal. Toi, tu restes ici. Tu me rejoindras à la fin de ta maîtrise, si tout va bien. Après le repas, tu t’allonges dans l’herbe pour digérer. Près de toi, sur la couverture, tes livres, ma guitare. Je ramasse le Minolta et feins prendre le paysage en photo. Je détaille plutôt ton corps. Tes genoux  anguleux, ton ventre un peu rebondi, tes cheveux statiques sur la laine de ton pull. Je te mosaïque.

Publicités
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s