Archives mensuelles : mai 2010

La petite fille court autour de la maison. Elle ne doit pas longer les murs ni les buissons de houx qui les bordent. Il faut qu’elle fasse le grand tour, qu’elle frôle les branches basses des pruches près de la … Lire la suite

Publié dans Uncategorized | Laisser un commentaire

tu as croisé les jambes tu croises toujours tes jambes lorsque tu étudies et parfois si tu es très concentrée tu ramènes la jambe gauche sur la droite ton corps se penche alors encore plus vers l’avant tes seins s’écrasent … Lire la suite

Publié dans Uncategorized | Laisser un commentaire

Le vent prend la voile tes jointures blanchissent sous l’effort tu ramènes la barre vers nos corps je n’ose pas imaginer toute ta peau sur la mienne si nous n’avions pas mis nos gilets de sauvetage. Tu me murmures garde … Lire la suite

Publié dans Uncategorized | 1 commentaire

Quand j’allais me tapir près de la grande armoire blanche dans la pénombre des stores tirés qui isolaient des chaleurs de canicule d’été, j’avais toujours l’impression de pénétrer dans un sanctuaire bien gardé. Posant les pieds doucement sur le bois … Lire la suite

Publié dans Uncategorized | Laisser un commentaire

Quand j’ai refermé la boîte de pralines, j’ai compris que tu m’en voulais. Je n’ai pas su t’expliquer que je trouvais obscène de manger le dernier chocolat.

Publié dans Uncategorized | Laisser un commentaire

Tu sais combien la grande porte de garage me terrifie. Toi, tu n’écoutes pas les historie de mécanismes détraqués, de corps coincés, de jambes sectionnées que me raconte maman quand je m’en approche un peu trop. Tu n’as pas peur, … Lire la suite

Publié dans Uncategorized | 1 commentaire

Les accoudoirs étaient légèrement inclinés, afin qu’il soit plus facile de blottir la tête d’un enfant entre le sein et le creux du coude. Les lattes de bois, arrondies, massaient le dos à chaque balancement. La femme l’avait eue pour … Lire la suite

Publié dans Uncategorized | Laisser un commentaire